Aldo Bourasseau

Aldo Bourasseau

Aldo_BourasseauDans mon enfance, j’avais une sensibilité particulière qui me faisait voir les masques que portaient les gens et qui camouflaient leur coeur. Déçu, je m’isolais très souvent avec la nature dans ma solitude. J’observais beaucoup les arbres, les plantes, et les feuillages… au point de fusionner avec les espaces et le mouvement des choses.
Ces longs moments passés m’ont ouvert vers des choix bien définis dans ma destinée.
Ce fut le début d’une quête vers moi-même, je souhaitais exercer et comprendre mes perceptions de la Vie. Je me suis lancé, à « coeur-sensible », dans une formation de quatre années à l’animation d’ateliers d’expression à visée thérapeutique (« l’Art-Cru »), en parallèle d’un parcours aux beaux-arts. J’ai pu par la suite m’enrichir de cette expression thérapeutique et dans son partage en tant que formateur pendant dix ans.
Après avoir vécu cette belle expérience humaine, psychologique et artistique, il me manquait une dimension plus spirituelle. Un appel m’a porté vers l’étude de la lithothérapie, quand une rencontre exceptionnelle bouleversa ma vie pour toujours. La croisée de mon chemin avec celui de la Révérende Fran Brown de San Francisco, en 1990 au Temple des Mille Bouddhas, marquera le temps des enseignements du Reiki et une ouverture plus spirituelle du coeur au travers de mes mains. Pendant plusieurs années, j’ai fait des séjours réguliers dans ce lieu d’exception, prenant refuge en mon intérieur. J’ai pu, de plus, approfondir mes connaissances et recevoir des initiations bouddhistes, dont entre autres « la pratique des quatre divinités conjointes ».
Ces moments de recueillement et d’intégration du spirituel ont révélé, et m’ont permis d’exprimer ma sensibilité particulière
au travers de mon corps.
Ce réveil à moi-même, encore un peu plus profond, m’a conduit vers l’apprentissage du Zen Shiatsu. Je me suis
engagé dans une formation de sept années, dont trois comme assistant pédagogique, avec des stages de perfectionnement
auprès du Shiatsu College (traitement des articulations, shiatsu et chakras, Do In), ainsi que par le modelage bien-être,
la réflexologie, le massage sur chaise, la lecture symbolique du « mal à dit ».bandeau_orange_aldo


En juin 2012, j’obtins ma certification de praticien avec un mémoire sur « l’Enveloppe Identitaire » (La peau et les liens psychosomatiques). Ce travail couronna symboliquement le long chemin
d’intégration d’acquis que je pouvais enfin mettre au service de l’autre.
J’ai exercé dans l’accompagnement de personnes en longue maladie, en dépression, sur le sevrage médicamenteux ou en parallèle d’une psychothérapie, ainsi que simplement pour apporter du mieux-être.
En juillet 2015, par le biais d’une validation des acquis auprès du Syndicat Professionnel du Shiatsu, j’obtins le diplôme de « spécialiste en shiatsu ».
Depuis, je pratique dans une perspective d’intégration des potentiels subtils de chacun, afin qu’il
recouvre la « liberté d’être une personne singulière », actrice de sa vie, c’est à dire vers son «naturel-essentiel».

C’est à cette période que nos âmes se sont retrouvées avec Edwige. Sa personnalité et son
approche de l’énergétique élevèrent encore ma conscience vers de plus grands espaces intérieurs, les lectures d’auras.
Nous découvrons qu’un appareil peut montrer l’aura en instantané aux gens. Cette visualisation concrète des champs énergétiques est un support qui me permet de compléter les lectures médiumniques d’Edwige par mes connaissances du système énergétique à l’intérieur même du corps physique (liens entre émotions, méridiens, organes…).
Il me paraît important de montrer la réalité énergétique et l’importance de comprendre que nous sommes une unité vivante, et que l’équilibre de cette entité est gage de bien-être et de bonne
santé.
La fréquence principale de mon aura est Rubis, osmose de violet et de rouge. L’affirmation que ma quête vers l’intégration de la spiritualité dans le corps est mon chemin.
Je suis à ma place…